Le maraîchage bio a le vent en poupe


Une demande grandissante

landarbeit-739276_1280La demande en fruit et légumes bios n’a cessé d’augmenter ces dernières années. En cause, non seulement une « mode » (nécessaire), mais surtout une peur chronique des consommateurs vis à vis des produits de la grande distribution. Il faut dire que les scandales sanitaires se succèdent (vache folle, grippe aviaire et porcine, affaire de la viande de cheval…). Les goûts disparaissent également à force de culture sélective, et même la tomate cœur-de-bœuf, qui restait une des rares variétés avec un goût prononcé, est en train de perdre toute sa saveur.

Sur le plan économique, le bio et le local sont également meilleur marché, et permettent de faire vivre les petits producteurs, dont nous ne pouvons plus nous passer. Devenus des amis pour beaucoup, les agriculteurs optant pour la vente directe sont aussi de bons vecteurs sociaux, et l’on fait des rencontres devant les étals bios plus que dans les rayons de supermarchés.

Preuve du succès des petites installations de maraîchage bio : le souci principal des jeunes producteurs, de nos jours, n’est pas de trouver des clients, mais bien de répondre à la demande.

Riom recherche un candidat

vegetables-742095_1280La ville de Riom (63), en Auvergne, est actuellement à la recherche de candidat à l’installation en maraîchage bio pour la rentrée 2016. La commune souhaite en effet promouvoir une culture de proximité et de qualité.

Ce projet a été lancé récemment par la communauté de communes de Riom, le Groupement Régional des Agriculteurs Bio d’Auvergne (GRAB Auvergne) et l’association Bio 63, qui a pour objectif de promouvoir le bio dans la région et de mettre en réseau les producteurs sur tout le territoire.

Si vous êtes intéressé par cette offre, vous pouvez consulter l’appel à candidature en cliquant ici.

Vous pouvez aussi vous rendre sur place pour voir les parcelles, une visite collective sera organisée le 25 juin après-midi.
Il est possible de venir en voiture, mais pour la planète, mieux vaut prendre le train depuis de nombreuses villes, et opter ensuite pour un taxi pour vous rendre sur le domaine proposé.
Tarifs et réservations sur voyages-sncf.com.