Le label « EcoQuartier » de Cécile Duflot


Un concept social, écologique et novateur

« EcoQuartier » fut lancé en décembre 2012 par la ministre de l’Egalité des territoires et du logement Cécile Duflot. Ce dernier récompense les opérations d’aménagements urbains durables.
Le label « EcoQuartier » exige de répondre à des critères précis, ainsi, les communes candidates devront appliquer les mesures suivantes : la mixité sociale, la prise en compte des performances énergétiques et l’intégration cohérente de nouvelles constructions.
Cécile Duflot invite ainsi les villes et villages de France à gérer avec rigueur les ressources locales, à consulter régulièrement les habitants à propos de la vie de quartier, à s’engager dans la transition écologique et à favoriser la mixité sociale.
Ces mesures à caractère social et écologique, pourraient devenir de véritables modèles pour les générations futures. Bien entendu, les « EcoQuartiers » devraient également permettre de renforcer l’économie locale.

Des résultats prometteurs

label-ecoquartier-983(1)A Strasbourg, une tour de logements à énergie positive a vu le jour dans l’« EcoQuartier » Danube, celle-ci produit plus d’énergie qu’elle n’en consomme.
Un autre « EcoQuartier », celui des Docks à Saint-Ouen, présente un profil intéressant : le chauffage urbain du quartier consomme 75% d’énergies renouvelables, la gestion des eaux usées se fait de manière alternative, les ordures ménagères sont collectées par un réseau pneumatique, le parking propose un système mutualisé et, bien entendu, les constructions sont économes en énergie.
Suite à l’annonce du projet, 500 communes ont répondu présentes. Seulement 70 ont été retenues et 45 sélectionnées. Aujourd’hui, on compte déjà 13 opérations labellisées et 32 lauréates, déjà engagées.